Moules crues (100g)

1,50 

100g

La moule est un bivalve sédentaire qui vit en congrégations abondantes, attachées les unes aux autres et liées à un support fixe (rochers, pieux, cordes), par un filament plus ou moins épais appelé byssus. Il existe un grand nombre d’espèces de moules à travers le monde.

Les marchés français, belge et suisse sont principalement approvisionnés par 3 espèces :
• Mytilus edulis est la principale espèce européenne. De taille relativement petite (4 à 6 cm en moyenne), elle provient de pêche et d’élevage (Irlande, Danemark, Canada) et d’élevage (France, Irlande, Pays-Bas, Espagne, Royaume-Uni). On la trouve également sur la côte ouest de l’Atlantique au Canada et aux Etats-Unis.
• En Méditerranée, Mytilus galloprovincialis est principalement issue d’élevage (Espagne, France, Italie, Grèce) et dépasse souvent 8 cm en moyenne.
• Mytilus chilensis, espèce du Chili où son élevage est en forte expansion, est commercialisée en Europe sous forme de chair décoquillée surgelée

La production de moules d’élevage se fait sur l’estran (bouchots, parcs) et à des profondeurs ne dépassant pas 20 mètres (filières en mer). Le naissain est prélevé dans le milieu naturel par captage. Il est ensuite fixé sur des supports en milieu naturel où il grossit pendant 10 à 15 mois, jusqu’à atteindre la taille commerciale de 4 à 5 cm.
Les principaux gisements de moules sauvages sont concentrés dans l’Est Cotentin (Barfleur, Ravenoville, Moulard, Grandcamp). La production de pêche, fluctuante d’une année sur l’autre et très saisonnière (de juin à septembre), ne contribue que faiblement à l’approvisionnement global du marché français.

Méthode de pêche :
Drague
Parc (élevage)
Corde en suspension
Corde sur bouchot

Origine :
Atlantique Nord
Pacifique Sud

Saveur :
Sa culture en pleine mer lui procure un goût iodé très prononcé.

Catégorie :