Pinces de tourteau (pièce)

5,50 

Pièce

Tout en rondeur, dans sa grosse carapace chamois toute lisse, ce crustacé de la famille des décapodes est le plus courant des crabes du marché européen. La femelle atteint sa maturité sexuelle vers l’âge de 3-4 ans, alors qu’elle mesure environ 14 cm. Elle cesse de s’alimenter pendant la période d’incubation de ses œufs, s’enfouit dans un sédiment sableux ou sablo-vaseux et devient alors moins accessible à la pêche. Son alimentation se compose de petits mollusques (moules, couteaux), de petits crustacés et de poissons. On lui prêterait le surnom de dormeur pour la posture caractéristique qu’il prend quand il est sur le dos : il replie ses pattes et ne bouge plus. Ce surnom serait également expliqué par son côté plutôt sédentaire. Si cela est vrai pour le mâle, la femelle adulte, quant à elle, trotte sur le fond de l’eau et peut parcourir 150 km en un an. En Manche Ouest, ces déplacements sont majoritairement orientés d’Est en Ouest.

Casier appâté :
Le tourteau est principalement capturé grâce à des casiers appâtés avec du poisson (chinchard, rouget, grondin…) conservé, congelé ou en saumure. Reliée à une bouée de surface, une filière de casiers (pouvant compter jusqu’à 100 casiers) est relevée tous les jours. La moitié des caseyeurs français sont enregistrés en Bretagne et un tiers en Normandie. L’essentiel de la flottille est constitué de petites unités, de taille souvent inférieure à 12 m, exploitant les eaux côtières. La plupart de ces navires cible saisonnièrement le tourteau. Les navires qui le ciblent toute l’année sont peu nombreux et sont principalement composés de caseyeurs hauturiers équipés de viviers (ils sont une quinzaine d’unités représentant 50 % des débarquements français). Les captures au filet ou au chalut existent, mais les quantités sont plus faibles (environ 20 % des débarquements) et leur qualité est parfois considérée comme moins bonne. En Belgique, le tourteau est capturé dans les eaux côtières par les bateaux de moins de 12 mètres. Il fait également l’objet de prises accessoires par les chaluts à perche mais est alors très abimé (100 tonnes sont débarquées par an en Belgique).
Le déclin de la pêcherie de langouste et de homard dans les années 50 a incité les caseyeurs bretons à reporter leur activité de pêche vers le tourteau et l’araignée.

Méthode de pêche :
Casier
Filet
Chalut de fond

Origine :
Atlantique Nord-Est, de la Norvège au Maroc
Mer Méditerranée jusqu’en mer Egée

Saveur :
La pêche aux crabes est très populaire, en particulier pour ses pinces qui renferment beaucoup de chair.

Catégorie :